Témoignages

 

Témoignages de la mère

Women on the Rise a été d’une grande aide pour moi et mes enfants. J’ai commencé le programme il y a environ 2 ans et j’apprécie vraiment chaque moment. D’abord, je voudrais dire que cela m’a amené à Women on the Rise. Ce qui m’a amené au programme était le groupe parental. J’ai beaucoup appris du programme. Une des choses les plus intéressantes que j’ai apprises est de savoir comment faire face à des enfants difficiles, assis et écoutant d’autres mères qui écoutent leur histoire m’amène parfois à réaliser que je ne suis pas seul! Alsha

«Les femmes en pleine ascension ont été une expérience formidable pour moi et ma fille, cela m’a aidé à sortir plus souvent de la maison. Le programme de parentage m’a aidé à comprendre les façons différentes de traiter avec des enfants d’âges et de besoins différents. Dans les ateliers, j’entends l’opinion d’autres parents et je donne mon avis sur ce qui se passe autour de nous, ce qui m’a aussi permis de mieux comprendre la vie. Le programme de nutrition est un très bon programme. Les mères se réunissent et préparent un bon repas un repas très sain. Nous nous asseyons ensemble en famille et mangeons; cela m’a aussi permis de vivre une vie plus saine. “- Aisha Gerald (native de St. Vincent)

«J’ai trouvé bénéfique de discuter et de partager nos expériences avec les parents et d’essayer d’appliquer différentes techniques. Nos échanges ont abouti à une résolution de problèmes très intéressante. Les échanges de vêtements sont très utiles entre les dons et les échanges entre mères, cela aide beaucoup pour habiller les enfants. C’est vraiment génial d’avoir un bon repas chaud, nutritif et chaud à partager avec tout le monde, et d’apprendre de nouvelles façons de préparer la nourriture, tout en s’adaptant aux besoins alimentaires particuliers de notre famille (sans gluten). – Victoire Hegedus (native de Vancouver, CB)

«Ce fut une expérience formidable, surtout pour mon fils, il a l’occasion de socialiser avec d’autres enfants et d’apprendre de nouvelles choses. Quant à moi, ils sont des mères de différentes cultures et pour ces jours précis, nous ne faisons qu’un. Nous faisons de bons ateliers et nous nous élevons mentalement. En tant que mères, nous avons besoin de plus de programmes où nous pouvons nous asseoir, socialiser, travailler en équipe et apprendre différentes compétences parentales. Comme le vieil adage – l’unité est la force, une maison divisée ne peut pas supporter. “- Onika (Guyana natale)

“Je suis venu au WOR avec mon bébé Emma plus d’un an. Le WOR est un bon programme, tout comme une grande famille heureuse. J’aime beaucoup. Tout le monde dans la famille est très gentil et gentil. Le programme me donne tellement d’aide par exemple, il donne à ma famille de la nourriture et des tissus pour mon bébé, cela me donne une chance d’aider dans la cuisine. Chaque lundi, je peux faire quelque chose à la maison en envoyant mon bébé Emma dans le programme de congé pour maman. Depuis que mon bébé Emma est envoyé ici, elle sait manger seule, se lave les mains avant de déjeuner. Elle sait comment dire son premier mot “Non” et exprimer “plus” en utilisant ses mains, jouer avec d’autres enfants et elle est très heureuse grâce à WOR! Chaque atelier du mardi et jeudi me donne l’occasion d’apprendre l’anglais. Grâce à ces ateliers, ma connaissance de la culture et du bébé a augmenté; Je sais comment économiser de l’argent et comment me détendre. Grâce au programme, ma famille est allée cueillir des pommes dans la ferme des pommes pour la première fois. Madame Grace a aidé à remplir des formulaires pour ma citoyenneté. Ce programme me donne des informations utiles. J’aime ce programme; Je rends grâce à cela parce que cela aide ma famille. “- Can Sun (Chine natale)

«Je viens régulièrement à Women on the Rise depuis janvier 2013. Travailler dans la cuisine et offrir des collations aux enfants. Après deux ans de participation aux programmes et aux ateliers, j’ai été inspirée à fréquenter l’école de cuisine et le Collège Lasalle. Mon fils a aussi déménagé au programme de garderie de l’école Lasalle alors que je fréquentais l’école. Je suis de retour pour donner un coup de main dans la cuisine de temps en temps et partager ce que j’ai appris à l’école. Maintenant, je suis passée à un programme de gestion de restaurant et mon fils est diplômé en garderie et va à la prématernelle à St-Monica. Bien que nous n’ayons pas été dans la dernière année, mes fils demandent toujours de la nourriture à Mlle Gemma et que Nora est toujours son professeur préféré. »- Geneviève (native de Montréal, QC)

Nutrition Counts: Je suis fier de dire, en tant que parent célibataire, que mon fils a toujours mangé de la nourriture que j’ai créée à partir de rien, du pain aux produits de boulangerie en passant par les plats cuisinés et tout le reste. Avec tous les additifs inutiles trouvés dans les collations pour enfants, je voulais apporter une valeur ajoutée au programme de comptage nutritionnel WOR et je donnais mon temps le lundi pour fournir des collations faites maison au programme de leurs enfants. Au cours de la dernière année, j’ai fourni du pain de blé entier, des biscuits, des plateaux de fruits et de fromage, des gâteaux à la carotte, du pain aux bananes et bien plus encore. Les commentaires que j’ai reçus des enfants et des adultes «C’est le meilleur pain de tous les temps / c’est le meilleur biscuit au monde» m’a donné une confiance dans la cuisson que je n’avais jamais eu auparavant. J’ai également inspiré d’autres personnes dans le programme à faire leurs propres produits pour leurs enfants. Je suis fier de ce que j’ai accompli au cours de la dernière année et je souhaite continuer peut-être une carrière dans l’industrie de la boulangerie.

Programme WOR: Je participe au programme WOR depuis janvier 2013. Au cours de l’année écoulée, j’ai beaucoup appris des ateliers, de la cuisine et de la préparation des collations pour enfants. J’ai gagné la confiance en tant que parent célibataire et en tant que cuisinier et j’apprécie grandement ce que WOR m’a fourni et mon fils Kyan. Kyan aime fréquenter l’école maternelle et a amélioré ses aptitudes sociales et de communication, c’est-à-dire apprendre à ne pas frapper et à utiliser des mots. Ils nous ont fourni une certaine stabilité, de l’éducation et un fort sentiment de famille et de communauté. Geneviève Lamarche

Le fait d’être à Women on the Rise et de participer au Nutrition Counts Project m’a aidé à acquérir toutes les compétences nécessaires. J’ai appris à préparer et à disposer divers fruits, à faire cuire des légumes à la vapeur et à faire diverses salades. Je sais maintenant comment préparer le ragoût de poulet à faire des pains de viande, des lasagnes et de nombreux autres repas nutritifs. J’ai aussi appris à utiliser les dépliants d’épicerie et à profiter de toutes les promotions.

J’ai découvert chez Women on the Rise un programme de formation professionnelle avec Emploi Québec. J’ai pu m’inscrire en décembre 2012. J’ai suivi une formation sur le traitement de texte et sur la façon de faire des entrevues d’emploi. J’ai également été formé pour être un cuisinier de régime. J’ai ensuite fait une scène de 8 semaines dans une maison de retraite comme aide de cuisine. J’ai pu utiliser mes compétences acquises à Women on the Rise. Le résultat de mon évaluation à la maison de retraite était excellent. Après avoir terminé mon programme scolaire en mai, j’ai été embauchée par la Waldry Retirement Home pour travailler à temps partiel comme cuisinière diététique.

Grâce à Women on the Rise, je peux faire carrière en tant que cuisinier diététique. Cela m’a maintenant inspiré à retourner à l’école pour une carrière plus forte. Stacey Dunbar